apprendre à conduire

Vous apprenez à conduire à votre enfant ? Ces quatre conseils vont sûrement vous aider

Néerlandais

Votre enfant s’est enfin décidé à passer son permis de conduire pratique ? Vous pouvez très bien endosser le rôle de guide pour qu’il réussisse son examen haut la main. Attention : être guide n’est pas à prendre à la légère. Découvrez quatre facteurs importants à prendre en considération pour être un bon guide d’apprentissage pour votre enfant.

1.      Étoffez vos connaissances

Ce n’est pas parce que vous avez réussi votre permis du premier coup que vous êtes pour autant un bon guide. Depuis mars 2020, les cours de formation ne sont plus obligatoires pour qui souhaiterait apprendre à conduire à un candidat. Cela dit, il n’y a aucun mal à débourser 20 € pour suivre une formation qui vous permettra de mieux enseigner la conduite à votre enfant. Assurez-vous aussi que vos connaissances du Code de la route soient à jour.

2.      Évitez les heures de pointe

Pour les premiers cours de conduite, optez plutôt pour un endroit tranquille loin des obstacles et faites preuve de patience. Ne mettez pas directement votre enfant en difficulté en le laissant conduire sur une piste enneigée ou pluvieuse. Commencez par des manœuvres faciles et autorisez votre enfant à emprunter la voie publique uniquement lorsqu’il aura acquis les compétences de conduite de base. Puis, travaillez progressivement les situations plus complexes : franchissez des carrefours et des ronds-points à faible circulation pour ensuite aller sur l’autoroute.

3.      Accordez-lui votre confiance

Tout conducteur de véhicule en phase d’apprentissage est généralement sous tension. Une mauvaise manœuvre peut donc très vite arriver. Ne réagissez pas trop brusquement de peur de heurter votre enfant. Gardez votre sang-froid et accordez-lui votre confiance pour qu’il puisse apprendre de ses erreurs.

4.      Vous apprenez à quelqu’un à conduire ? Prévenez votre assureur

En règle générale, la responsabilité civile (RC) obligatoire vous couvre des dégâts matériels et physiques susceptibles d’être occasionnés par votre enfant lorsqu’il conduit votre véhicule. Pour en avoir le cœur net, contactez idéalement votre assurance avant que votre enfant n’apprenne à conduire avec votre véhicule. Votre assurance sera ainsi informée du fait qu’un conducteur supplémentaire circule avec votre voiture.

Chez Allianz, vous composez votre assurance auto vous-même. Vous avez envie d’étendre votre couverture en souscrivant une assurance omnium ou mini-omnium ? C’est comme si c’était fait ! Calculez votre assurance auto sur mesure.